Accompagnement en fin de vie

La fin de la vie, lorsque celle-ci est prévisible, est une étape spirituelle importante, primordiale. C'est très souvent à ce moment-là que se posent de façon incontournable toutes les questions du sens de la vie, du mystère de la mort et de l'existence de Dieu. Le chemin pour accéder à la dimension spirituelle, à l'âme, semble s'ouvrir comme une fenêtre communicante avec l'entier de l'être. Les perspectives changent, le rapport au temps, aux personnes, aux souvenirs prend une place différente selon les moments et ce qu'il est donné de vivre. C'est une magnifique opportunité de réconciliation, de pacification, de compréhension et de douceur intérieure envers cette vie terrestre qui s'éteint. Lorsque l'on fait l'expérience d'accompagner des personnes en fin de vie, on s’aperçoit que si les forces du corps diminuent, quelque chose de vivant à l'intérieur semble naître.

Se tenir aux côtés d'une personne qui s'en va et vivre avec elle ces instants de profondeur n'est pas une chose aisée. Si la fin de la vie est une expérience bouleversante pour la personne en chemin vers la mort, elle l'est également pour les proches. La souffrance physique ou psychologique, l'alternance entre des moments de sérénité et d'angoisse, de paix et de colère, de confiance et de doutes, font parfois partie du chemin. Être en contact avec cela est compliqué, et plus encore pour les proches qui font l'expérience de l'impuissance et se projettent déjà dans la douleur de la séparation. L'accompagnement psychologique et spirituel est souhaitable tant pour la personne en fin de vie que pour ses proches. Oser s'approcher, rester, expérimenter la présence en silence, la caresse, les pleurs, l'ouverture du coeur, autant d'invitations à vivre avec l'être en fin de vie une expérience d'Amour unique. Ne pas rester seul afin de pouvoir exprimer toutes les émotions qui se vivent dans ces circonstances, mais aussi trouver du soutien et être accompagné dans les questionnements existentiels que soulève la proximité de la mort. 

 

"Dieu vient souvent nous visiter à la maison mais nous ne sommes que rarement là."